Bonjour tout le monde!

Aujourd’hui on revient au jeu vidéo, avec quelques vidéos.
De génération en génération, le jeu vidéo commence à se forger une histoire. Une histoire qui, depuis ces dernières années, se ramifie, offrant de nouvelles perspectives, tel que la réalité virtuelle, le streaming en masse, et la popularité grandissante de l’e-sport.

De multiples documentaires, ou reportages, appelez cela comme vous le souhaitez, ont vu le jour sur Youtube, qui sont de très bonnes qualités, et que je souhaite vous partager dans cet article. Ils portent sur des sujets très différents les uns les autres, mais les abordent en général très bien et nous permet d’en apprendre plus sur nos jeux préférés.

Blizzard et Naughty Dog: deux studios au succès légendaire

A ma connaissance, peu de studios de jeux vidéos peuvent se targuer d’être resté à la hauteur des espérances des joueurs sur plusieurs générations.

Naughty Dog tout d’abord, studio voué à la cause Playstation depuis Crash Bandicoot, fondé en 1984 par Andy Gavin et Jason Rubin, deux adolescents à l’époque qui se sont lancés dans la création de jeux vidéos dans leur garage.

Depuis, leur studio a bien grandi, et est devenu un véritable porte étendard pour Playstation. Et plus encore, ils ont réussi, génération après génération, à créer une nouvelle franchise innovante, et surtout de qualité, qui est un exemple clé de leur succès. Crash Bandicoot, Jak & Daxter, Uncharted et The Last of Us, chaque licence a été créé pour une génération de console (à l’exception près des deux dernières).

Dans ce reportage, vous pourrez ainsi en apprendre davantage sur le développement du studio, de sa création jusqu’à aujourd’hui.


PS: Pas de sous-titre français pour cette vidéo, désolé, vous en faites pas les autres en ont.

Blizzard est fondé en 1991 par 3 étudiants surdoués en informatique. Microsoft, IBM, ça ne les intéressaient pas, ils se sont mis en tête de tracer leur propre route dans un domaine encore jeune. 25 ans plus tard, Blizzard est un des studios les plus respectés, ayant conquis des millions de joueurs sur de multiples licences. Un succès qui, comme le fait remarquer l’un des intervenants du reportage, est assez singulier, car Blizzard a réussi à bâtir son empire sur des jeux dont les genres n’avaient auparavant qu’un public de niche, et a su leur donner une nouvelle dimension.

Looking For Group se concentre sur World of Warcraft, le jeu qui a offert à Blizzard son succès légendaire. Il retrace néanmoins les débuts du studio, et nous permet de connaître de l’intérieur le développement du MMO le plus plébiscité de l’histoire, pour le jeu de base, jusqu’à l’extension Warlords of Draenor.

 

Les musiques dans le jeu vidéo: un travail de longue haleine

On se rappelle de certains jeux vidéos pour leur histoire, d’autres pour leurs attachants personnages, et d’autres pour leur bande son.

Ca va paraître étonnant, mais je vais vous parler ici de League of Legends. Riot a en effet sorti une vidéo intéressante sur le travail de leurs compositeurs. Depuis que le jeu a gagné en popularité, le studio a beaucoup progressé pour améliorer son jeu, et d’un point de vue sonore, c’est une sacrée réussite.

Les créations musicales de Riot sont vraiment géniales, que ce soit pour le thème d’un champion, le thème d’ambiance de la Faille de l’Invocateur, ou encore simplement des musiques créées à l’occasion d’un événement.

Frequencies nous permet ainsi d’en apprendre plus sur le travail des compositeurs Riot, à l’époque où la chanson d’Amumu, « The Curse of the Sad Mummy », était en élaboration.

L’e-sport: un domaine en pleine expansion.

Le sport électronique commence à sortir de son nid. Le domaine devient de plus en plus influant, polarisant l’arrivée de nouveaux sponsors, connus du grand public, qui veulent s’approprier la part du gâteau de Faker toujours grandissant de l’e-sport. Quelques jeux ont réussi à s’imposer en tant que représentant de leur genre, comme Counter-Strike et Starcraft, d’autres se bataillent gentiment, mais tant qu’on a du beau spectacle, c’est une saine compétition.

Dans la catégorie MOBA, je demande DotA 2 et League of Legends!

DotA est à la base un mod de Starcraft, dont le principe est de défendre sa base de l’ennemi adverse. Valve reprend le concept pour remettre le jeu au goût du jour pour proposer DotA 2.

Chaque année, des équipes du monde entier se retrouvent à Seattle pour le plus grand tournoi DotA de l’année: The International. C’est le plus grand tournoi DotA, mais c’est aussi le plus grand tournoi de jeu vidéo tout court en terme de cagnotte. Les récompenses sont en partie crowdfundés, c’est-à-dire que la communauté participe au financement de cette cagnotte. L’année dernière, le total s’élevait à 18 millions de dollars! Aucun autre événement n’arrive à la cheville de ce montant colossal.

Le documentaire, nommé Free To Play, retrace la première édition du tournoi, en 2011, en suivant plusieurs joueurs durant leur périple.

Enfin, on va reparler un peu de League of Legends. Alors oui, LoL est basé sur le même principe que DotA, mais Riot Games a su tout de même rendre le jeu un peu plus accessible, et proposer une autre ambiance que celle de DotA. Depuis la création des parties classées, le jeu a connu une grande explosion en terme d’e-sport. Pour une finale de championnat du monde, passer d’une salle de 200 personnes au Galen Center en une année, ça a de quoi rendre perplexe. Et depuis, des ligues se sont créés, et tous les ans, les équipes se battent dans leur région pour acquérir leur billet pour les championnats du monde en automne.

Road to Worlds, le documentaire de Riot Games, fait la rétrospective des 3 saisons passés à ce moment, avant d’entamer le 4e championnat du monde en Asie. En plus de revenir sur le passé de quelques joueurs professionnels, le reportage nous donne aussi des insights sur la façon dont les développeurs ont vécu l’explosion de popularité de leur jeu.

Voilà, c’est terminé pour cet article, mais sachez qu’il y a de reportages comme ceux-là qui traînent sur Youtube, je vous ai surtout parlé ici des plus populaires. Riot par exemple a continué d’en faire, avec Legends Rising pour les championnats du monde 2015, qui revenait sur le parcours de plusieurs joueurs pros. Et si vous êtes plutôt bouquin, il existe pas mal de livres sur la culture vidéoludique. On peut notamment avoir en tête les bouquins de Florent Gorges, qui fait un excellent travail sur les consoles rétro aux éditions Omake Books.

Parmi ces vidéos, Looking For Group et Frenquencies sont mes préférés, by far, les gens qui travaillent chez Blizzard ou Riot Games mettent du coeur à l’ouvrage, et ça se ressent énormément dans ces reportages.

Merci d’avoir lu jusqu’au bout cet article en espérant qu’il vous a plu, et à bientôt!

 

 

Publicités

Une réflexion sur “5 documentaires à voir sur la culture vidéoludique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s