Bonjour à tous!

Ca y est, on y est! Une des semaines les plus folles de cette année a eu lieu! La sortie d’Overwatch, l’apparition d’un nouveau meme ou je ne sais quoi avec le dernier épisode de Game of Thrones (tenez, prenez donc cette porte), et enfin, l’arrivée au cinéma d’une licence iconique du jeu vidéo, Warcraft. C’est qu’il en a mis du temps à arriver ce film, alors même que la licence a été décliné en romans et autres formats trans-média, mais c’est finalement avec Duncan Jones et le studio Legendary que Blizzard a choisi de collaborer pour mettre au point ce film.

Le film reprend l’histoire de la première guerre dans Warcraft. Pour vous situer en une phrase par rapport au contexte d’aujourd’hui: Varian Wrynn, actuel roi d’Hurlevent que l’on peut voir dans la cinématique de WoW: Legion, n’est à cette époque qu’un enfant. Donc, les orcs, vivant en Outreterre, un monde dévasté, font confiance au démoniste Gul’Dan pour les emmener vers un nouveau monde. A l’aide d’un portail, ils entrent alors en Azeroth pour s’accaparer les terres, mais doivent faire face à l’opposition humaine qui ne l’entend pas de cette oreille.

Alors il y a une chose importante à dire: les bandes-annonces du film ont bien su garder le « secret » sur le scénario du film pour les personnes qui ne connaissent pas l’univers, ce qui est une bonne chose, mais fausse aussi je trouve la véritable histoire qui se passe dans le film et peuvent en donner un mauvais a priori, d’ailleurs je partais pas très confiant à la base. Donc si vous y aller, faites exception des BA, car elles sont je trouve pas très raccord avec le film quand on les reconsidère.

Voilà je voulais juste souligner ça, maintenant parlons du film en lui même et commençons par son scénario d’ailleurs. Pour m’être renseigné un peu sur l’histoire de la première guerre, on peut dire que celle-ci a été plutôt bien respecté dans l’ensemble, bien qu’avec quelques fantaisies ça et là que seuls les fans pourront remarquer. Il est difficile de retranscrire une histoire aussi conséquente dans un film de deux heures, mais tout reste globalement cohérent.

Pour continuer là-dessus, considérons les personnages suivis tout au long du film. Anduin Lothar et Durotan sont les personnages à l’affiche, mais les autres ne sont pas en reste. On en apprend suffisamment sur chacun d’eux dans les temps morts dispersés dans le film. Les performances des acteurs sont bonnes, mention spéciale à Khadgar que j’ai beaucoup apprécié dans son évolution au cours du film. Les personnages orcs sont peut-être moins frappants, malgré la qualité d’animation, à part Gul’Dan, dont l’apparence mais aussi la personnalité est géniale.

L’apparence graphique du film est certainement son plus grand atout. Comme je l’ai dit précédemment, les orcs sont superbes, seul l’animation faciale pêche en de rares occasions je trouve, notamment pour des plans rapprochés. On voit aussi des nains et des elfes qui sont clairement modélisés dans l’esprit des jeux. Warcraft surprend aussi par le nombre de décors que l’on voit. En effet les personnages voyagent énormément pendant le film, et on a l’occasion de voir beaucoup de lieux iconiques du jeu, Karazhan, Hurlevent, Forgefer, le Kirin Tor, des tonnes de lieux tous plus magnifiques les uns que les autres. Les effets spéciaux de leur côté sont assez impressionnants aussi, et rendent bien en 3D. La magie surtout est super agréable à voir, ça fait pas de la bouillie de pixels à l’écran. La 3D est satisfaisante, et n’est mauvaise que très rarement dans certains passages que je ne spoilerai pas. Globalement, le tout nous plonge très bien dans l’ambiance et le monde d’Azeroth avec brio.

Avec cela, s’il n’y a une chose qui ne manque pas dans ce Warcraft, c’est de l’action, beaucoup d’action. Peut-être pas comme espérée, surtout pour les batailles de grande ampleur, mais le rythme y est. La fin est même peut-être trop rapide, voir abrupte. Le contexte fait que l’on saute d’évènements en évènements, et le spectateur risque possiblement de s’égarer dans la dernière demi-heure.

En conclusion, Warcraft est un film qui s’assume dans son écriture et son interaction avec le spectateur. Et ça marche, on peut certes ne pas tout comprendre de l’histoire, mais les enjeux sont compréhensibles et le film est très agréable à suivre. On tient certainement ici l’une des meilleures adaptations de jeu vidéo au cinéma. Warcraft saura satisfaire ses fans par les nombreuses références à la série, et parviendra sûrement à rallier pas mal de spectateurs curieux à sa cause.

Pour l’Alliance!

Merci d’avoir lu cette article, c’est le premier pour un film autre que de l’animation et du dessin animé pour moi. J’espère que cela vous donnera envie d’aller voir le film (et en 3D si possible, elle vaut vraiment le coup!)! N’hésitez pas à partager l’article s’il vous a plu, cela m’aide beaucoup.

A très bientôt!

 

Publicités

2 réflexions sur “After: Warcraft – Le Commencement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s